Cet article date de plus de trois ans.

Achat de logement : moins d'aide pour les plus modestes

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Achat de logement : moins d'aide pour les plus modestes
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Les APL "accession", qui permettaient de payer une partie d'un crédit immobilier, seront accessibles à beaucoup moins d'acheteurs potentiels.

Des aides au logement réduites pour les primo-accédants les plus modestes. Les APL "accession", qui aident chaque année 40 000 à 50 000 ménages aux faibles revenus à devenir propriétaires, vont être restreintes. Jusqu'à présent, ces aides étaient attribuées sous conditions de ressources partout en France. Et pour des achats de logements neufs autant qu'anciens. L'année prochaine, elles ne seront versées qu'aux personnes modestes qui achètent hors des grandes villes et uniquement du logement ancien.

Des milliers de dossiers rejetés

Ces aides sont conséquentes : un parent isolé avec deux enfants et 15 000 euros de revenus annuels pouvait toucher, sur un crédit de 500 euros par mois, jusqu'à 236 euros d'aide. Un couple avec enfants avec 20 000 euros de revenus annuels et 600 euros à rembourser pouvait toucher 145 euros par mois. Aucun bénéficiaire actuel ne perdra ses aides. Mais avec les futurs critères, 20 000 à 30 000 nouveaux dossiers pourraient être rejetés.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Réforme du logement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.