Immobilier : attention à ne pas se faire piéger par les crédits à taux variable

Publié
Immobilier : les crédits à taux variables reviennent
Article rédigé par
C.de la Guérivière, F.Motila, L.Harper S.Thiebaud, A.Da Silva - France 2
France Télévisions

Avec l'augmentation des taux de crédit immobilier, certains ne peuvent plus devenir propriétaires. Ils se tournent alors vers les crédits à taux variables, moins hauts, mais qui peuvent fluctuer. 

Près de Compiègne (Oise), un couple a acheté une maison à 330 000 euros. Ils ont failli ne pas pouvoir l'acheter, car les banques ne voulaient pas leur accorder de prêt. Ils ont finalement réussi à emprunter 310 000 euros avec un crédit immobilier à taux variable. Leur taux d'emprunt est ainsi de 1,68 % sur 300 mois. Il est toutefois révisable selon les fluctuations du marché bancaire. Le couple pourrait voir leur taux d'emprunt grimper jusqu'à 3,68 %. 

Des crédits à taux variables qui peuvent être dangereux 

En cas d'augmentation du taux, les mensualités resteront les mêmes, mais la durée d'emprunt pourrait être allongée de 60 mois, soit cinq ans. "Ça permet aujourd'hui à beaucoup de clients, et notamment à des jeunes, de pouvoir devenir propriétaire", indique Fernand Letertre, courtier chez Vousfinancer. Ces taux variables peuvent être dangereux. "Si votre mensualité augmente de façon significative, il est important de vérifier, à la souscription du crédit, que, au maximum de la mensualité du crédit, vous serez toujours capable de rembourser", explique Cécile Roquelaure, directrice des études d’Empruntis.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.