Crédit immobilier : vers la fin du questionnaire de santé ?

Publié
Crédit immobilier : vers la fin du questionnaire de santé ?
Article rédigé par
P.-L. Monnier, J. van Hove, G.-A. Dolz, M. Dreujou, A. Bouville, C. de Chassey - France 3
France Télévisions

Le Crédit Mutuel a annoncé mardi 9 novembre vouloir supprimer le questionnaire santé demandé pour un crédit immobilier, et qui peut s'avérer discriminant pour certains.

Les questions sont souvent indiscrètes. Et pourtant, elles sont indispensables pour obtenir un crédit immobilier. Consommation de tabac, VIH, cancer... Ces informations sont transmises par les personnes souhaitant contracter un crédit immobilier auprès de leur banque. Mais selon les réponses, le prix de l'assurance n'est pas le même.

Peur de perdre des clients

Au Crédit Mutuel, depuis mardi 9 novembre au matin, c'est terminé. Fini les questionnaires de santé et donc les majorations pour les clients fragiles. Mais il y a quand même des conditions drastiques : avoir moins de 62 ans, être client depuis plus de sept ans et emprunter moins de 500 000 euros. Manque à gagner pour la banque : 70 millions d'euros par an selon le Crédit Mutuel. Mais celle-ci a surtout peur de perdre des clients, car aujourd'hui, il est possible de changer d'assurance emprunteur une fois par an, à la date anniversaire du contrat. Demain, cela pourrait être n'importe quand, toute l'année. Un projet qui inquiète les banques.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.