Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : les locations repartent à la hausse

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Coronavirus : les locations repartent à la hausse
France 2
Article rédigé par
M. Septembre, P. Maire, P.-L. Monnier, N. Salem, J.-M. Perroux - France 2
France Télévisions

Le nombre de petites annonces de locations explose littéralement à Paris. L’offre a en effet bondi de 64 % dans la capitale et de 25 % à l’échelle de la France. Avec la crise du Covid-19, les propriétaires remettent leurs biens sur le marché.

Des panneaux "à louer" fleurissent aux fenêtres des appartements, surtout à Paris. Les offres de locations sont en hausse partout en France (+ 25%) et plus particulièrement à Paris ( + 64%), par rapport à l’année dernière. Bordeaux enregistre pour sa part une hausse de 39% et Nice une augmentation de 52%. Une situation qui s’explique notamment car les locataires ont rendu leur appartement plus tardivement à cause du confinement.

Plusieurs biens à louer par immeuble

Pascal Julia, directeur d’une agence immobilière, officie en banlieue parisienne. Il se retrouve avec plusieurs biens à louer par immeuble. "Là, on a le rez-de-chaussée qui s’est loué, le premier étage qui est à louer et le quatrième étage qui s’est loué également", raconte-t-il. Par ailleurs, les propriétaires, qui louaient souvent à des étrangers, ont délaissé les plateformes comme Airbnb pour proposer de nouveau leurs biens en location classique, sur des durées plus longues.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.