Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : les locations repartent à la hausse

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Coronavirus : les locations repartent à la hausse
France 2
Article rédigé par
M. Septembre, P. Maire, P.-L. Monnier, N. Salem, J.-M. Perroux - France 2
France Télévisions

Le nombre de petites annonces de locations explose littéralement à Paris. L’offre a en effet bondi de 64 % dans la capitale et de 25 % à l’échelle de la France. Avec la crise du Covid-19, les propriétaires remettent leurs biens sur le marché.

Des panneaux "à louer" fleurissent aux fenêtres des appartements, surtout à Paris. Les offres de locations sont en hausse partout en France (+ 25%) et plus particulièrement à Paris ( + 64%), par rapport à l’année dernière. Bordeaux enregistre pour sa part une hausse de 39% et Nice une augmentation de 52%. Une situation qui s’explique notamment car les locataires ont rendu leur appartement plus tardivement à cause du confinement.

Plusieurs biens à louer par immeuble

Pascal Julia, directeur d’une agence immobilière, officie en banlieue parisienne. Il se retrouve avec plusieurs biens à louer par immeuble. "Là, on a le rez-de-chaussée qui s’est loué, le premier étage qui est à louer et le quatrième étage qui s’est loué également", raconte-t-il. Par ailleurs, les propriétaires, qui louaient souvent à des étrangers, ont délaissé les plateformes comme Airbnb pour proposer de nouveau leurs biens en location classique, sur des durées plus longues.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Prix de l'immobilier

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.