Cet article date de plus de cinq ans.

Logements sociaux : qui sont les mauvais élèves ?

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Logements sociaux : qui sont les mauvais élèves ?
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Toutes les communes qui appartiennent à une agglomération devront avoir au minimum 25% de logements sociaux en 2025.

En matière de logement social, il y a beaucoup de mauvais élèves. "15 ans après, la loi n'est toujours pas respectée dans près d'un tiers des villes concernées d'autant plus que l'objectif a été revu à la hausse récemment", note David Boéri, en direct sur le plateau de France 3. Toutes les communes qui appartiennent à une agglomération devront avoir au minimum 25% de logements sociaux en 2025.

Le gouvernement prend les choses en main

À l'heure actuelle, plus de 1 000 communes sont en dessous de cet objectif. Parmi elles, 221 n'ont pas fait les efforts demandés pour y parvenir entre 2011 et 2013. Les mauvaises élèves persistent et continuent à prendre du retard. Le gouvernement a donc décidé de faire construire à leur place des logements sociaux. Parmi les cancres, on retrouve à la fois des villes dirigées par la droite, mais aussi par la gauche, en Ile-de-France, mais surtout dans le Sud-Est. Ces communes s'exposent alors à de très lourdes pénalités : 7,5% de leur budget. Pour le moment, elles préfèrent payer plutôt que de construire. À l'avenir, elles risquent de ne plus avoir le choix.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Immobilier

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.