La maison de Xavier Dupont de Ligonnès à Nantes a été vendue

La demeure dans laquelle s'est déroulé le quintuple meurtre de son épouse et de ses quatre enfants a trouvé preneur. 

La maison de Xavier Dupont de Ligonnès, dans laquelle s\'est déroulé le quintuple meurtre de son épouse et de ses quatre enfants, photographiée à Nantes (Loire-Atlantique), le 10 février 2014. 
La maison de Xavier Dupont de Ligonnès, dans laquelle s'est déroulé le quintuple meurtre de son épouse et de ses quatre enfants, photographiée à Nantes (Loire-Atlantique), le 10 février 2014.  (MAXPPP)

Les volets ne resteront plus clos. La maison de Xavier Dupont de Ligonnès à Nantes (Loire-Atlantique), dans laquelle s'est déroulé le quintuple meurtre de son épouse et de ses quatre enfants en avril 2011, a été vendue à un couple, rapporte Ouest-France jeudi 9 avril.

Située au 55, boulevard Schuman, cette maison bourgeoise avait été mise en vente il y a un an. "Elle a intéressé pas mal de gens, mais elle a été vendue bien en-deçà du prix d’un bien de ce type", indique une source immobilière au quotidien. D'une valeur de 450 000 euros, le pavillon aurait été cédé autour de 200 000 euros, peut-être même un peu moins, selon le journal. 

Les corps enterrés sous la terrasse

Agnès Dupont de Ligonnès et ses quatre enfants ont tous été tués à la carabine dans leur sommeil. Leurs corps ont ensuite été enterrés dans le jardin de la maison, sous la terrasse.

Rapidement devenu le principal suspect du quintuple meurtre, Xavier Dupont de Ligonnès n'a jamais été retrouvé, en dépit du mandat d'arrêt international lancé à son encontre et des fouilles menées dans les alentours de Roquebrune-sur-Argens (Var), dernier lieu où il a été vu vivant, le 15 avril 2011, quelques jours avant la découverte des corps, le 21 avril 2011.

Depuis lors, quelque 800 signalements du suspect ont été effectués partout en Europe et vérifiés, sans succès.