Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo En caméra cachée, visite d'une studette louée illégalement

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Francetvinfo
Article rédigé par
France Télévisions

Louer un logement de moins de 9 m2 n'est pas autorisé par la loi. Et pourtant, on trouve facilement des studettes de ce type.

Louer une studette de moins de 9 mètres carrés, c'est illégal. Pourtant, les annonces de location pour des logements de ce type ne sont pas rares. On trouve de tout et dans tout Paris. Francetv info a notamment visité un logement de 4 m2, loué par une marchand de sommeil. Cette fois, direction l'Est parisien, en caméra cachée. Rendez-vous est pris avec la propriétaire d'une studette qui fait 9 m2. Mais il s'agit de la surface au sol, pas de la surface habitable car à certains endroits, l'habitation est mansardée. 

Elle assure que la location est légale (ce qui est faux). "Ce qui ne l'est pas, c'est de demander les APL [Aides Personnalisées au Logement], car ils partent du principe qu'ils ne veulent pas subventionner des surfaces trop petites", tente-t-elle d'expliquer. Puis la propriétaire admet que "oui, ça peut poser des problèmes si le locataire demande les APL. C'est pour ça que c'est écrit directement sur le bail : pas de demande d'APL".

Nous montons au 7e étage (sans ascenseur). A gauche en entrant dans la studette, une mezzanine qui permet de mettre un matelas une place. Juste en face, des plaques électriques, un four et une douche. Les toilettes sont sur le palier. Il faut les partager avec un autre locataire... et il n'y a pas de lumière à l'intérieur. La propriétaire en demande 550 euros par mois.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Mal-logement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.