Logement : le rapport alarmant de la Fondation Abbé Pierre concernant les expulsions

La Fondation Abbé Pierre a tiré la sonnette d'alarme dans son dernier rapport devant la forte hausse des expulsions en France.

En 2018, plus de 36 000 personnes ont été expulsées en France, ce qui constitue une augmentation de 152% en 18 ans. "Il n'a répondu à aucun acte, il ne s'est jamais présenté à l'étude. Il a été convoqué par la police, mais il ne s'est jamais présenté", expliquait Élisabeth Fitoussi, huissière de justice, avant une intervention le 4 avril 2019. En réalité, les expulsions sont deux à trois fois plus nombreuses que les chiffres officiels, car les personnes partent souvent avant l'arrivée de la police.

"100 millions d'euros a minima"

Un départ plus discret, loin de l'humiliation et du regard des voisins qu'impose une expulsion par les forces de l'ordre. Le 31 mars 2019, l'Association Abbé Pierre marquait la fin de la trêve hivernale en déposant un paillasson géant devant le ministère du Logement. Une action coup-de-poing pour réclamer un plan d'urgence. "On lui demande (au ministre) de débloquer en urgence 100 millions d'euros a minima, pour commencer à enrayer la hausse des expulsions", demande Marie Rothhah, juriste à la Fondation Abbé Pierre. Une somme à verser au fonds d'indemnisation des bailleurs.

Expultion logement
Expultion logement (FRANCEINFO)