Logement : Fondation Abbé Pierre lance son mobil-home autonome

Emmaüs a été octroyé pour la première fois mobil-home autonome le 31 janvier 2018 à Marseille (Bouches-du-Rhône). Ce logement de 30m2 peut accueillir une famille de quatre personnes et ne coûte pas cher s'il est construit en grande quantité.

Francetv info

Le premier mobil-home autonome d'Emmaüs a été octroyé à José le 31 janvier 2018 à Marseille (Bouches-du-Rhône). Cet homme vivait dans un centre d'hébergement depuis un an et va s'installer dans ce nouveau logement avec sa compagne. Panneaux photovoltaïques, réservoir d'eau sur le toit, pompe à chaleur, le mobil-home peut accueillir une famille de quatre personnes.

20 000 euros pour un mobil-home

"Si vous faites une construction à une plus grande échelle, vous arrivez à des coûts de 20 000 euros. (...) C'est franchement intéressant", constate Kamel Fassatoui, le président du centre Emmaüs de la Pointe Rouge. "On ne peut pas chaque année faire des rapports comme le fait la Fondation Abbé Pierre en disant : 'Il y a des milliers de sans-logis. On ne peut rien faire. On attend.' On attend quoi ? Nous on n'attend pas", poursuit ce dernier. En France, 4 millions de personnes sont mal logées, 143 000 sont sans domicile. Ces chiffres datent de 2012, ce doit être beaucoup plus aujourd'hui.

Emmaüs a été octroyé pour la première fois mobil-home autonome le 31 janvier 2018 à Marseille (Bouches-du-Rhône). Ce logement de 30m2 peut accueillir une famille de quatre personnes et ne coûte pas cher s\'il est construit en grande quantité.
Emmaüs a été octroyé pour la première fois mobil-home autonome le 31 janvier 2018 à Marseille (Bouches-du-Rhône). Ce logement de 30m2 peut accueillir une famille de quatre personnes et ne coûte pas cher s'il est construit en grande quantité. (Francetv info)