Banques : les taux d'intérêt des prêts immobiliers au plus bas

En moyenne, les ménages français empruntent à 1,67% sur vingt ans, des taux qui dynamisent le marché immobilier mais qui font repartir les prix à la hausse.

France 2

Les taux d'intérêt des prêts immobiliers n'ont historiquement jamais été aussi bas. Cela fait d'ailleurs neuf mois que l'on observe leur chute, liée principalement à un taux de référence des banques particulièrement bas, à 0,62% en moyenne. En conséquence, le marché immobilier reprend son souffle. Les transactions repartent à la hausse, tout comme les prix des biens. A Paris, par exemple, les prix ont augmenté de 2,3 % entre mai 2015 et mai 2016. A Lyon, ils ont connu une flambée de 6%. Une tendance, il est vrai, beaucoup plus nette dans les grandes villes.

La demande dépasse l'offre

Cette situation devrait persister encore longtemps, avec des taux qui pourraient continuer à baisser. Les vendeurs reprennent ainsi la main sur le marché, profitant des économies réalisées par les acheteurs sur leur crédit et d'une demande dorénavant supérieure à l'offre.

Le JT
Les autres sujets du JT