Cet article date de plus de cinq ans.

Airbnb : les grandes villes partent en guerre

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Airbnb
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Paris, Madrid, Berlin ou encore New York s'organisent pour freiner les locations entre particuliers. À chaque fois, des plateformes comme Airbnb suscitent la contestation des hôteliers et des riverains.

Berlin, Barcelone ou Paris. La fronde s'organise contre Airbnb. Après les hôteliers, c'est au tour des pouvoirs publics en Europe, mais aussi aux États-Unis, de réclamer des réglementations plus sévères pour le site de location d'appartements. Face au succès de la plateforme, ces villes s'inquiètent du recul du nombre de logements disponibles pour leurs habitants dans les centres-villes.

Airbnb interdit à Berlin

À Berlin, les locations Airbnb sont désormais interdites. Paris soutient de son côté la mise en place d'une procédure d'enregistrement en mairie pour les loueurs. Plusieurs amendements visant à encadrer le développement du site viennent d'être votés au Sénat. Les dirigeants d'Airbnb regrettent ces nouvelles mesures qui pourraient décourager les loueurs occasionnels au profit des professionnels.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Immobilier

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.