Ils ont choisi de devenir chauffeurs à la demande

Au cours de l'année écoulée, seulement 8% des Français ont utilisé un VTC.

FRANCE 2
 
Vitres teintées et carrosseries rutilantes, ces berlines ont fait une percée remarquée dans la circulation parisienne. Ces véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC) sont les nouveaux concurrents des traditionnels taxis. Depuis un an, la formation est obligatoire pour exercer cette profession. 

Tenue correcte exigée

À l'image de cet organisme agréé qui forme chaque année près de trente nouveaux aspirants à la profession. De l'ouverture de la porte à l'accueil du client, ces apprentis chauffeurs ont huit semaines pour apprendre les bases du métier et les recoins de la capitale. "Notre métier c'est la présentation. Chemise et cravate sont exigées pendant le travail, pas de baskets et pas de jeans", prévient un formateur. 

La formation est payante, mais aucun examen n'est réalisé à la sortie. Dans cette promotion, un stagiaire sur deux est demandeur d'emploi. Plus de 60 heures par semaine sont nécessaires pour gagner plus de 3 000 euros par mois. Dans les faits, seulement 8% des Français ont utilisé un VTC au cours des douze derniers mois.
Le JT
Les autres sujets du JT
L\'application Uber, à Paris, le 17 juin 2015.
L'application Uber, à Paris, le 17 juin 2015. (THOMAS OLIVA / AFP)