Cet article date de plus de cinq ans.

Ham : le village mobilisé pour empêcher une délocalisation

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Ham : le village mobilisé pour empêcher une délocalisation
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

À Ham, toute la ville est mobilisée pour empêcher la fermeture de l'entreprise Pentair.

Les salariés de l'usine Pentair, entreprise de robinetterie située à Ham, dans la Somme, seraient menacés. Une situation jugée incompréhensible en raison des bénéfices affichés. Le carnet de commande est également plein. La direction pourrait faire le choix de la délocalisation. "C'est des marchands de tapis", dénonce un salarié devant l'entreprise.

4 millions de bénéfices en 2015

Le groupe Pentair, fabricant de robinetteries industrielles a annoncé la fermeture de l'usine de Ham, pourtant rentable. Un coup de massue pour les 133 employés de l'usine. "On n'est ni plus ni moins que des objets qu'on prend et qu'on jette", se désole Patrick D'Haene, un salarié. L'usine travaille pour les plus grands, notamment les valves de marque Sapag, qui équipe les réseaux d'eau potable de New York et Hong Kong mais aussi les sous-marins de l'armée américaine. En 2015, l'entreprise a réalisé quatre millions de bénéfices et son cahier de commandes pour 2016 est déjà plein.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Grève

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.