VIDEO. Grève des chauffeurs routiers : les négociations n'aboutissent pas

Si les négociations sont au point mort dans le transport routier, l'intersyndicale appelle malgré tout à lever les barrages. Une assemblée générale doit avoir lieu mercredi 21 janvier.

France 3

Échec des négociations entre patrons et chauffeurs routiers. Si les discussions devaient reprendre dans la soirée mardi 20 janvier, les patrons ont refusé de revenir à la table des négociations. 

"Nous avons terminé les négociations à 18h45", a rappelé au micro de France 3, Gilles Mathelié-Guinlet, de l'organisation patronale O.T.R.E. "On ne reconvoque pas deux heures après pour de nouvelles négociations, sachant que les organisations patronales n'ont pas de nouveau mandat", a-t-il ajouté.

La levée des barrages

Alors que les syndicats demandent 5 % d'augmentation pour tous, les patrons proposent 2 % pour les salaires les plus bas. Chacun est resté sur ses positions. Malgré l'échec des négociations, les chauffeurs routiers ont toutefois appelé à la levée des barrages.

Cela ne signifie toutefois pas la fin du conflit. Une assemblée générale doit se tenir mercredi 21 janvier pour décider de la suite à donner au mouvement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des routiers bloquent le périphérique de Caen, à Mondeville (Calvados), le 20 janvier 2015.
Des routiers bloquent le périphérique de Caen, à Mondeville (Calvados), le 20 janvier 2015. (MAXPPP)