Grèves : des blocages et des tensions dans les transports

Le conflit va-t-il s'enliser ? Les scènes de cohue et de tensions dans les transports en commun se poursuivent au septième jour de grève. Les usagers sont épuisés et divisés sur cette grève. 

france 3

Des hurlements stridents, puis une bousculade musclée pour tenter d'entrer dans un RER déjà bondé. Après 30 secondes de foire d'empoigne, les agents de la SNCF utilisent leurs sifflets et interviennent pour permettre au train de fermer enfin ses portes à la gare du Nord (Paris). Les utilisateurs le savent : la grève est probablement partie pour durer. "J'étais avec eux, mais on en peut plus", explique une usagère.

>> Grève du 11 décembre : suivez la situation en direct

Pas d'amélioration en vue dans les prochains jours

La pagaille avait débuté très tôt, mercredi 11 décembre, dans les couloirs du métro. Une marée humaine compacte qui tente de se rendre au travail. Parfois, les usagers restent immobiles pendant de longues minutes, avant d'accéder aux rames prises d'assaut. Les utilisateurs devront encore prendre leur mal en patience dans les prochains jours. La SNCF et la RATP ne prévoient pas de réelle amélioration pour jeudi 12 décembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Sur le quai du RER B, à la gare du Nord, à Paris, le 9 décembre 2019, cinquième jour de grève contre la réforme des retraites. 
Sur le quai du RER B, à la gare du Nord, à Paris, le 9 décembre 2019, cinquième jour de grève contre la réforme des retraites.  (SAMUEL BOIVIN / NURPHOTO / AFP)