Les médecins libéraux en grève

Ils réclament toujours le retrait du projet de loi santé qui prévoit la généralisation du tiers payant.

France 3

Depuis samedi 3 octobre, beaucoup de cabinets de médecins libéraux sont fermés. Ceux-ci sont en grève et protestent entre autres contre la généralisation du tiers payant d'ici deux ans, prévue dans le projet de loi santé. Elle engendrerait un surcroit de travail.

"Ce n'est pas possible"

Conséquence, les professionnels de "SOS Médecins" sont surchargés. Certains médecins sont réquisitionnés. "Notre activité pour les urgences est identique à celle de d'habitude", explique le docteur Richard Langlois, médecin généraliste à "SOS Médecins".

Lui soutient le mouvement de grève. "Ici on travaille à peu près 50 heures par semaines en activité de soins. Si en plus de nos activités administratives que l'on a déjà, on rajoute cette part, ce n'est pas possible", ajoute-t-il. La grève des généralistes doit se poursuivre jusqu'à mardi.

Le JT
Les autres sujets du JT
La ministre de la Santé, Marisol Touraine s\'entretient avec le Docteur Benomar, responsable d\'un centre de l\'Etablissement Francais du Sang (EFS), en juin 2012 à Paris, après avoir donné son sang dans le cadre de la journée mondiale du don du sang.
La ministre de la Santé, Marisol Touraine s'entretient avec le Docteur Benomar, responsable d'un centre de l'Etablissement Francais du Sang (EFS), en juin 2012 à Paris, après avoir donné son sang dans le cadre de la journée mondiale du don du sang. (PIERRE VERDY / AFP)