Cet article date de plus d'un an.

Grève des médecins libéraux : "Je suis prêt à augmenter la consultation dès lors que les besoins de santé sont remplis", affirme François Braun

Publié
4V : Grève des médecins libéraux : "Je suis prêt à augmenter la consultation dès lors que les besoins des santés sont remplis", affirme François Braun
4V : Grève des médecins libéraux : "Je suis prêt à augmenter la consultation dès lors que les besoins des santés sont remplis", affirme François Braun 4V : Grève des médecins libéraux : "Je suis prêt à augmenter la consultation dès lors que les besoins des santés sont remplis", affirme François Braun
Article rédigé par France 2 - T. Sotto
France Télévisions
François Braun, ministre de la Santé, est l'invité des "4 Vérités" de France 2, jeudi 5 janvier.

Quel est le problème de fond du système de santé français ? "C'est que depuis 40 ans, nous avons un système de santé qui a été construit sur l'offre de soin. On s'est dit : on va mettre de l'offre un petit peu partout et cela va répondre au problème. Avec une obsession, de faire des économies. C'était une mauvaise obsession", explique François Braun, ministre de la Santé, 'invité des "4 Vérités" de France 2, jeudi 5 janvier.

"Je veux que l'on puisse avoir un médecin la nuit, le week-end"

En grève, des médecins libéraux vont manifester jeudi 5 janvier, ils demandent notamment une revalorisation du prix de la consultation à 50 euros. Cela est-il possible ? "Non. Soyons raisonnables", précise François Braun. Y aura-t-il une revalorisation ? "Oui. [...] Je suis prêt à augmenter cette consultation dès lors que les besoins de santé des Français sont remplis", ajoute-t-il.

Et le ministre de la Santé de donner des exemples : "Je veux que les 650 000 Français qui sont en maladie chronique aient un médecin traitant parce qu'ils n'en ont pas actuellement. Je veux que l'on puisse avoir un médecin la nuit, le week-end. Je veux que l'on puisse dans la journée avoir accès à un médecin si on en a besoin".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.