Grève des éboueurs : le conflit s'enlise

À Saint-Etienne, les habitants ne cachent pas leur ras-le-bol face au mouvement de contestation.

France 2

Si les transports sont perturbés et si certaines raffineries sont encore touchées par la grève, un autre secteur souffre de la mobilisation contre la loi Travail. Le ramassage et le centre de traitement des déchets sont très affectés par le mouvement social. Résultat ? Les poubelles débordent et envahissent les trottoirs.

"Une image négative"

À Saint-Etienne (Loire), la grève des éboueurs est entrée dans son huitième jour. Une situation qui exaspère les habitants : "Il y a l'odeur. Bientôt il y a l'Euro qui va commencer, il y aura des souris et des rats, ça va être dégueulasse", déplore l'un d'entre eux. "Ça laisse quand même une image négative", lâche une riveraine, au micro de France 2. "Il y a carrément les poubelles qui sont sur le trottoir. On est obligé de marcher sur la route avec les enfants et c'est assez dangereux", surenchérit une autre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des poubelles débordent près de la place de la Nation à Paris, le 8 octobre 2015.
Des poubelles débordent près de la place de la Nation à Paris, le 8 octobre 2015. (FRANCOIS PAULETTO / CITIZENSIDE.COM / AFP)