Hôpitaux : Agnès Buzyn annonce des mesures pour désengorger les urgences

La ministre de la Santé Agnès Buzyn visitait le CHU de Poitiers (Vienne) lundi 2 septembre. L'occasion pour elle de dévoiler de nouvelles mesures pour améliorer la situation.

FRANCE 2

Agnès Buzyn reste sur sa ligne. Sa priorité est aujourd'hui de désengorger les services d'urgences avec une série de mesures. "La principale sera la possibilité pour les Samu de transporter les patients, non pas vers les urgences, mais vers des cabinets médicaux. Autre piste, la ministre envisage des admissions directes pour les personnes âgées dans les services des hôpitaux comme en gériatrie. Des personnes âgées qui ne passeraient plus par les services des urgences", explique Anne Guillé-Épée. en direct de Poitiers (Vienne).

Des mesures examinées le 9 septembre avec les partenaires sociaux

Enfin, Agnès Buzyn a annoncé la création de postes d'infirmiers avancés qui pourraient établir des diagnostics, mais également réaliser certains actes médicaux. Toutes ces mesures seront examinées lundi 9 septembre avec tous les partenaires sociaux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le docteur Franck Perruche a choisi d\'abandonner les urgences de l\'hôpital Cochin parce qu\'il trouvait les gardes, les horaires, les prises en charges difficiles usantes. 
Le docteur Franck Perruche a choisi d'abandonner les urgences de l'hôpital Cochin parce qu'il trouvait les gardes, les horaires, les prises en charges difficiles usantes.  (PIERRE ANDRIEU / AFP)