Gaz : 16,4% de hausse des prix en un an

Plus de quatre millions de Français sont concernés par la hausse du prix du gaz au 1er novembre.

FRANCE 2

Cuisiner ou se chauffer au gaz va coûter de plus en plus cher : +5,4% au 1er novembre. Une hausse importante, et c'est la neuvième depuis le début de l'année, avec des augmentations particulièrement marquées en janvier, en juillet et en octobre. Au total, +16,4% sur l'année. Dans un quartier populaire de Toulon (Var), les habitants se disent concernés. "Pour les petites payes comme nous, c'est énorme", déplore une habitante.

Une flambée des prix du pétrole

Cette envolée des prix du gaz est en partie due à la flambée des prix du pétrole. Mais ce n'est pas tout. La reprise économique mondiale a son revers de la médaille. La consommation d'énergie est en forte hausse et certains pays remplacent petit à petit le charbon par du gaz, jugé plus propre. Actuellement, 4,5 millions de foyers sont soumis au tarif réglementé du gaz. C'est-à-dire que les prix sont fixés par l'État. Déjà 1 abonné au gaz sur 2 a choisi de changer de fournisseur, avec parfois des tarifs bloqués sur deux à trois ans. Avec ces hausses continues, ils pourraient encore être plus nombreux à vouloir faire jouer la concurrence.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le prix du gaz va augmenter de plus de 5% au 1er novembre prochain (photo d\'illustration).
Le prix du gaz va augmenter de plus de 5% au 1er novembre prochain (photo d'illustration). (JOHAN BEN AZZOUZ / MAXPPP)