Cet article date de plus de huit ans.

Free Mobile a conquis 10% du marché

Dix-huit mois après avoir été lancé, le nouvel opérateur affiche une santé insolente et compte 6,8 millions d'abonnés.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le patron de Free, Xavier Niel, le 10 janvier 2012, lors du lancement de son offre mobile. (THOMAS COEX / AFP)

Le pari de Xavier Niel fonctionne. Le Figaro et Les Echos écrivent tous les deux, lundi 2 septembre, que Free Mobile a conquis 10,3% du marché de la téléphonie mobile avec 6,8 millions d'abonnés (dont 1,59 million d'abonnés recrutés au premier semestre 2013). Son chiffre d'affaires a doublé au premier semestre, à 600 millions d'euros.

"Après le lancement fulgurant de janvier 2012, c’est une performance de parvenir à recruter à ce rythme", d'après Les Echos. Le Figaro remarque que "loin de s'essouffler après son arrivée tonitruante, l'opérateur poursuit son ascension et s'affirme comme un modèle unique de croissance en Europe".

Selon Les Echos, "grâce à cette stratégie de croissance, sa maison mère, Iliad, paraît largement en mesure d’atteindre son objectif de chiffre d’affaires de 4 milliards d’euros en 2015". A terme, le groupe vise 25% du marché mobile.

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.