Fraude fiscale : l'Etat récupère 7,8 milliards d'euros en 2020

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Fraude fiscale : l'Etat récupère 7,8 milliards d'euros en 2020
FRANCE 2
Article rédigé par
J-P.Chapel - France 2
France Télévisions

Bercy a mis la main sur 7,8 milliards d'euros l'an dernier, dans sa lutte contre la fraude fiscale. Le journaliste France Télévisions, Jean-Paul Chapel, apporte des précisions sur le plateau du journal de 20 Heures, mardi 20 avril. 

"Les contrôleurs du fisc ont réussi à faire rentrer dans les caisses de l'État 7,8 milliards d'euros l'an dernier, malgré les perturbations liées à la crise sanitaire", indique le journaliste France Télévisions Jean-Paul Chapel, sur le plateau du journal de 20 Heures, mardi 20 avril. C'est toutefois moins qu'en 2019 avec 11 milliards récupérés et "deux redressements de grandes entreprises", rappelle le journaliste. C'est en revanche plus qu'en 2018, avec 7,7 milliards d'euros récupérés

70% des fraudes commises par des entreprises 

Il y a pourtant eu "moins de contrôles fiscaux", poursuit Jean-Paul Chapel : seulement 365 000 en 2020, soit "17% de moins en un an". "Les inspections physiques ont été suspendues pendant quatre mois, mais des contrôles plus efficaces grâce à l'analyse des données informatiques et le croisement des fichiers", explique le journaliste. La proportion de ces contrôles ciblés est ainsi passée "de 22 à 30%". Ce sont les entreprises qui fraudent le plus, avec 70% des sommes récupérées par le fisc, "des fraudes essentiellement liées à l'impôt sur les sociétés et la TVA". Les particuliers, avec l'impôt sur le revenu, "ne représentent que 30% du total", conclut Jean-Paul Chapel. 

Parmi nos sources : 

Communiqué du ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance  – 20 avril 2021 - https://documentcloud.adobe.com/link/track?uri=urn:aaid:scds:US:feeb688f-8e79-4591-b9c2-ebe999f52f73

DGFIP (Direction générale des finances publiques)

Liste non-exhaustive

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.