Fraude à l'assurance-maladie : les professionnels pointés du doigt

La fraude détectée et stoppée par l'assurance-maladie s'élève en 2018 à plus de 260 millions d'euros. En grande majorité, les fraudeurs sont des professionnels de santé et des établissements de soin. 

France 2

Un peu plus de 260 millions d'euros, c'est le montant des remboursements abusifs détectés en 2018 par l'assurance-maladie. Les plus gros fraudeurs ne sont pas les particuliers, mais les professionnels de santé. Médecins généralistes, kinésithérapeutes, ambulanciers, à eux seuls, ils cumulent la moitié du total des fraudes, soit 130 millions d'euros. C'est bien plus que les assurés qui ne représentent qu'un cinquième des escroqueries. 

Un outil informatique pour détecter les fraudes

Parmi les fraudes les plus courantes : un ambulancier qui gonfle artificiellement le kilométrage de sa course ou un généraliste qui facture à des dates différentes des soins réalisés le même jour. L'assurance-maladie saisit régulièrement l'ordre des médecins et s'est dotée d'un outil informatique qui détecte les activités atypiques des professionnels de santé. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Agnès Buzyn a présenté une \"feuille de route du numérique en santé\", le 25 avril 2019, qui prévoit le lancement d\'une \"appli carte Vitale\". (photo d\'illustration) 
Agnès Buzyn a présenté une "feuille de route du numérique en santé", le 25 avril 2019, qui prévoit le lancement d'une "appli carte Vitale". (photo d'illustration)  (PHILIPPE HUGUEN / AFP)