Cet article date de plus de cinq ans.

Etiquetage des viandes : le flou demeure

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Viandes
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Quelles viandes se cachent dans les plats préparés ? Trois ans après le scandale des lasagnes au cheval, leur provenance reste un mystère. Selon l'UFC-Que choisir, seule une étiquette sur deux précise cette information.

Escalope de volaille ou porc au curry-coco ? Mais d'où viennent les viandes qui composent ces plats préparés ? L'UFC-Que choisir s'est penchée sur les étiquettes de 244 produits transformés et dresse, dans une étude exclusive publiée ce lundi 8 février dans Le Parisien-Aujourd'hui en France, un constat accablant. Seuls 25 % des produits à base de poulet et 43% des produits à base de porc portent la mention du pays d'origine de la viande. Les produits à base de bœuf sont mieux étiquetés : 70% mentionnent l'origine de la viande.

Carton rouge pour Daunat ou Sodebo

Parmi les bons élèves de la transparence, des marques nationales comme Le Gaulois, Charal ou encore Marie. Parmi les mauvais élèves, les marques Daunat ou Sodebo. Pour les industriels, afficher la provenance des viandes entraînerait un surcoût pour les consommateurs. Si l'UFC-Que choisir ne dénonce aucune pratique illégale dans cette étude, elle espère un durcissement de la législation.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.