Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Emmanuel Macron fustige les 35 heures devant les patrons du Medef

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
DLTFTV_MAM_5463753
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

"La gauche a cru que la France pouvait aller mieux en travaillant moins, c’était des fausses idées", a déclaré, jeudi, le ministre de l'Economie. 

Voilà une petite phrase qui va faire réagir à La Rochelle, où s'ouvre l'université d'été du PS, vendredi 28 août. La veille, Emmanuel Macron a fustigé les 35 heures, lors d'un discours de clôture de l'université d'été du Medef. "La gauche a cru que la France pouvait aller mieux en travaillant moins, c’était des fausses idées", a déclaré le ministre de l'Economie.

 "Il a, quelque part, insulté Jean Jaurès"

Toutefois, il n'aura pas à justifier cette sortie médiatique à La Rochelle : Emmanuel Macron ne sera pas présent à la grand-messe socialiste. Il affirme ne pas avoir été invité quand le PS assure, de son côté, que ses "thématiques n'étaient pas à l'ordre du jour du programme des plénières".

Son tacle sur les 35 heures a déjà fait sortir de ses gonds le député du Cher Yann Galut : "Il a, quelque part, insulté Jean Jaurès, Léon Blum, François Mitterrand, Lionel Jospin et Martine Aubry, réagit-il sur France InfoOn ne peut pas comme ça renier toutes les valeurs de la gauche. Je demande à Manuel Valls une clarification, Emmanuel Macron se trompe sur le fond, et reprendre le discours du Medef et de la droite est irresponsable."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.