VIDEO. BNP face à la justice américaine : quelles conséquences ?

La justice américaine réclame plus de sept milliards d'euros à la première banque française.

JULIEN DUPERRAY, PHILIPPE MAIRE, VALERY LEROUGE - FRANCE 2

Panique à la banque. La justice américaine réclame à BNP Paribas une amende de dix milliards de dollars (7,35 milliards d'euros). La banque est accusée d'avoir enfreint l'embargo américain à l'encontre de pays comme le Soudan ou l'Iran et pourrait se voir retirer sa licence outre-Atlantique. En 2012, deux banques européennes avaient été condamnées pour le même motif. Elles avaient dû s'acquitter d'amendes inférieures à un milliard de dollars. 

Une sanction politique ?

Le montant réclamé à la BNP laisse à penser à certains analystes qu'il s'agit d'une sanction à la portée politique. Pour beaucoup d'observateurs, la justice américaine surfe sur un sentiment anti-banques aux Etats-Unis pour resserrer son étau sur les groupes financiers, particulièrement les groupes européens.

Le gouvernement français suit le dossier de près, mais s'abstient pour l'instant de commenter une affaire qui "relève des relations entre une entreprise privée et la justice américaine", selon Matignon.

Façade de la banque BNP Paribas, à Paris, le 30 mai 2014
Façade de la banque BNP Paribas, à Paris, le 30 mai 2014 ( CHARLES PLATIAU / REUTERS)