Salaires des grands patrons : pourquoi les dirigeants du CAC 40 ont-ils gagné plus en 2021 ?

Publié
Salaires des grands patrons : pourquoi les dirigeants du CAC 40 ont-ils gagné plus en 2021 ?
France 3
Article rédigé par
D.Boéri - France 3
France Télévisions

Sur le plateau du 19/20, jeudi 21 avril, le journaliste David Boéri explique les raisons de l'augmentation des salaires des patrons du CAC 40, qui ont presque doublé en un an.  

En 2021, les salaires des patrons du CAC 40 ont pratiquement doublé. "Par exemple, chez Danone, Antoine de Saint-Affrique, le nouveau directeur général, a touché 1,4 million d'euros, c'est 40 % de salaire fixe de plus que l'ancien PDG", indique le journaliste David Boéri, présent sur le plateau du 19/20, jeudi 21 avril. Les bonus touchés par les patrons font également grimper les salaires, comme pour Carlos Tavares (Stellantis). "Il a touché 1,7 million d'euros de prime exceptionnelle pour avoir réussi sa mission de l'année", poursuit le journaliste.  

Un salaire moyen passé de 4,5 millions à 8,7 millions d'euros

Les dirigeants sont aussi payés en partie en actions, et gagnent plus lorsque les cours grimpent. "Daniel Julien, le PDG fondateur de Teleperformance, le leader mondial des centres d'appel, a ainsi gagné près de 18 millions d'euros avec la distribution d'actions", précise Daniel Boéri. La rémunération moyenne des patrons du CAC 40 a augmenté de 93 % en un an, passant de 4,5 millions d'euros à 8,7 millions d'euros. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.