VIDEO. Salaire des grands patrons : Valls recadre Macron

Après avoir été contredit par son ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, le Premier ministre assure qu'il n'y a "qu'une seule ligne" au gouvernement.

(PHILIPPE DESMAZES / AFP)

Un couac ? Quel couac ? En déplacement à Privas (Ardèche), vendredi 20 mai, le Premier ministre Manuel Valls a affirmé qu'il n'y avait "qu'une seule ligne dans le gouvernement" en particulier sur les salaires des grands patrons :  "valoriser le travail, le mérite, mais aussi combattre des rémunérations indécentes". Et le locataire de Matignon de préciser aussitôt : "Nous partageons évidemment cette ligne avec Emmanuel Macron."

Les grands patrons lâchent un peu de lest

Face à la polémique sur l'augmentation de la rémunération du patron de Renault Carlos Ghosn et devant la volonté de la majorité, Manuel Valls a confirmé son intention de légiférer. Une porte ouverte quelques jours plus tôt par François Hollande lui-même. Mais le ministre de l'Economie Emmanuel Macron, présent vendredi lui aussi en Ardèche, avait critiquée cette idée.

Sous la pression du gouvernement, les représentants des grands patrons ont lâché vendredi un peu de lest sur le salaire des dirigeants d'entreprise en annonçant une révision de leur code de bonne conduite, tout en refusant de rendre "contraignant" le vote des actionnaires sur ce sujet.