Hauts-de-France : une fausse entreprise pour trouver de vrais emplois

Il reste près de 3,5 millions de demandeurs d'emploi. À Calais (Pas-de-Calais), des chômeurs se réunissent dans une sorte de "mini-Pôle emploi" pour trouver eux-mêmes leurs futurs employeurs et cela fonctionne.

France 2

Un grand bureau ouvert, des ordinateurs, une ambiance studieuse, cela ressemble a priori à une petite entreprise classique. Pourtant, ces hommes et ces femmes ne sont pas des salariés, mais des demandeurs d'emploi. Leur mission : trouver un travail, leur méthode : l'expérimentation. Durant six semaines, ils occupent le poste recherché (secrétaire, comptable, chargé de communication) et apprennent un nouveau métier. Le tout se fait encadré en permanence par trois coachs.

Gratuit pour les demandeurs d'emploi

Dominique Mouchon a 55 ans, il est agent de sécurité et au sein de l'entreprise éphémère, il est aussi télé-conseiller. Son rôle est de vendre les talents de ses collègues et les siens. Un nouveau départ après deux années de chômage. Les offres récoltées sont ensuite mises en forme par l'équipe informatique. C'est le rôle de Sabine Delabi, 54 ans. Elle recherche un poste d'assistante polyvalente après une carrière dans l'immobilier. L'enjeu : acquérir de la confiance en soi en étant acteur de son destin. L'entreprise éphémère est gratuite pour les demandeurs d'emploi. En moyenne, un associé sur deux retrouve un emploi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Travailleurs dans le secteur tertiaire (illustration).
Travailleurs dans le secteur tertiaire (illustration). (MAXPPP)