Cet article date de plus de quatre ans.

Économie : quand les entreprises n'ont plus de patron

Publié
Durée de la vidéo : 4 min.
Économie : quand les entreprises n'ont plus de patron
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Absence de hiérarchie, liberté des employés sur l'organisation et les horaires...C'est le grand format du 20 Heures.

Pour les 350 employés de cette entreprise de dépannage, il n'y ni horaires, ni contrôle, ni hiérarchie. C'est ce qu'on appelle une entreprise libérée : quand il manque un technicien, un agent commercial enfile un bleu de travail et prend les commandes d'un camion de chantier. Il remet les mains dans le cambouis : aucun chef ne lui demande, mais ça fonctionne. "On se responsabilise", explique Hervé Samson. Et si ce n'est pas le chaos, c'est qu'il y a une contrepartie : chaque employé touche un intéressement sur les bénéfices de l'entreprise et sur ceux de son équipe.

Bond du chiffre d'affaires

L'homme qui a impulsé cette dynamique, c'est Alexandre Gérard, le patron. Il y a sept ans, l'entreprise est au bord du gouffre. Il réunit ses salariés, écoute leurs idées et décide de leur donner le pouvoir et de supprimer le management intermédiaire. Miracle : le chiffre d'affaires bondit de 50% en six ans. Pour certains, cela s'est fait dans la douleur : un directeur commercial est par exemple passé animateur d'équipe.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.