Cet article date de plus de cinq ans.

Scop : un an après, que sont devenus les ex-Pilpa ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Coopérative : un an après, que sont devenus les ex-Pilpa ?
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Des anciens salariés de Pilpa ont monté La Fabrique du Sud, une société coopérative et participative. Ils ont sauvé leur savoir-faire et leurs emplois. François Hollande doit leur rendre visite mardi 19 mai.

Demain, mardi 19 mai, François Hollande doit rendre visite aux salariés de La Fabrique du Sud. Il y a quatre ans, l'usine de Pilpa, qui fabriquait des glaces près de Carcassonne, a failli disparaître. En 2011, l'entreprise comptait 124 salariés qui se sont battus pendant des mois pour que les glaces Pilpa survivent. Aujourd'hui, la plupart ont été licenciés. Mais 19 anciens salariés ont décidé d'unir leurs forces pour racheter l'entreprise et créer une société coopérative et participative (Scop), La Fabrique du Sud. Ils fabriquent désormais des glaces artisanales sous une nouvelle marque, baptisée La Belle Aude. Salariés et patrons, ils se partageront les bénéfices de l'entreprise à parts égales.

Le chiffre d'affaires est au rendez-vous

Tous ces salariés ont investi une partie de leurs indemnités de licenciement, soit 20 000 euros chacun, dans l'espoir de garder leur emploi. Pour que ça marche, l'activité a été réduite. Aujourd'hui la production n'occupe plus qu'un cinquième du site. Il a aussi fallu réorganiser les tâches dans l'usine. Certaines ouvrières ont dû changer de poste et sont par exemple devenues comptables.

Mais le pari est réussi : en 2014, le chiffre d'affaires était de 750 000 euros, beaucoup plus qu'espéré. Mais il faudra encore au moins trois ans de bons résultats pour juger de la rentabilité de l'entreprise.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.