Consommation : dans les coulisses du succès des plats cuisinés

Nouvelles recettes, conditionnement attractif, publicité, chefs étoilés, les marques ne lésinent pas sur les moyens pour attirer les consommateurs.

FRANCE 2

Faciles, rapides et déjà tout prêts, les plats cuisinés séduisent de plus en plus les consommateurs. Escalope de volaille à la crème, cassolette de Saint Jacques, porc à la sauce curry coco, les plats cuisinés ont envahi les rayons des supermarchés. Très facile à préparer, ils séduisent les consommateurs pressés. "C'est super rapide à faire chauffer, on mange dans la minute qui suit", explique une jeune femme. Le marché est en pleine croissance, à peine freiné par le scandale de la viande de cheval il y a deux ans. Le secteur repart à la hausse, 400 millions de chiffres d'affaires en France l'an dernier. 14 millions de foyers achètent ces petites barquettes au moins une fois par an.

Une association très rentable

Pour conquérir les consommateurs, les marques s'attaquent à un marché haut de gamme, celui de la gastronomie. Et pour cela, elles font appel à des chefs étoilés appréciés du grand public comme Thierry Marx, Marc Veyrat ou encore Joël Robuchon. Ils rémunèrent leurs services et leurs images 100 000 euros par an pour imaginer des plats cuisinés toujours plus sophistiqués.
S’ils ne sont pas présents, ce sont eux qui valident les recettes. Des recettes préparées plus minutieusement que pour les plats cuisinés classiques, mais très rentables pour la marque. La photo du chef attire et déclenche de nouveaux achats. Pour la marque de plats cuisinés associée au chef Joël Robuchon, les ventes de plats haut de gamme représentent 6% du chiffre d'affaires de l'entreprise.

Le JT
Les autres sujets du JT