Castorma/Brico Dépôt : l'inquiétude des salariés

Des centaines de postes sont menacés. Les syndicats dénoncent une politique de réduction des coûts pour faire plaisir, disent-ils, aux actionnaires.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

500 postes de Castorama délocalisés en Pologne. À Templemars (Nord), au siège social, plus de 200 salariés seraient concernés. Ils ont appris la nouvelle brutalement lundi 13 novembre, dans une vidéo envoyée par leur dirigeante. "On nous a lâché une bombe comme ça, du jour au lendemain", note un homme. "En Pologne, ça coûte moins cher les salaires", constate un autre.

"Devenir une entreprise plus efficace"

Un simple choix d'organisation serait à l'origine de cette décision, selon le propriétaire de Castormara. Le groupe anglais Kingfisher possède de nombreuses autres enseignes, dont Brico Dépôt en France. Il recherche depuis deux ans à regrouper leurs services administratifs. "C'est une nouvelle étape qui doit nous permettre de devenir une entreprise plus efficace", explique la direction. Plus efficace et surtout moins coûteuse. En France, les ventes du groupe sont en baisse. Pour un syndicaliste rencontré par France 3, ce sont les employés qui vont en faire les frais. Le nombre précis de postes délocalisés n'est pas encore connu. Les salariés craignent que cette annonce ne soit qu'un début.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des salariés des magasins Leroy Merlin et Castorama manifestaient à proximité du ministere du Travail à Paris, le 14 mai 2013, pour défendre l\' ouverture des enseignes de bricolage le dimanche.
Des salariés des magasins Leroy Merlin et Castorama manifestaient à proximité du ministere du Travail à Paris, le 14 mai 2013, pour défendre l' ouverture des enseignes de bricolage le dimanche. ( / MAXPPP)