Crise énergétique : la verrerie Arc dans le Pas-de-Calais redémarre ses fours

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min
Après huit mois au chômage partiel, les salariés du verrier Arc international ont repris le travail. -
Crise énergétique : la verrerie Arc dans le Pas-de-Calais redémarre ses fours Après huit mois au chômage partiel, les salariés du verrier Arc international ont repris le travail. - (FRANCE 2)
Article rédigé par France 2 - L. Seux, C. Colnet, M. Mouamma, J. Montupet, France 3 Nord-Pas-de-Calais
France Télévisions
France 2
Après huit mois au chômage partiel, les salariés du verrier Arc international ont repris le travail. Plusieurs fours avaient été stoppés en raison de la flambée des factures de gaz. Aujourd'hui, les prix ont chuté et l'activité peut reprendre.

Ils étaient à l'arrêt depuis septembre 2022. Les salariés de la verrerie d'Arc, dans le Pas-de-Calais, rallument ses fours, mardi 11 avril. Au total, sept des neuf fours vont être relancés dans les deux prochains mois. De quoi rassurer les 4 500 salariés français. "Ça fait du bien de voir que tout retourne", apprécie Lilian Frassint. Parmi les 1 600 salariés toujours au chômage partiel, le personnel de production devrait retrouver prochainement une activité à temps plein.

Le carnet de commandes se renfloue 

La reprise d'activité a été rendue possible par la baisse du prix du gaz. À l'automne 2022, l'entreprise le payait 15 fois plus cher qu'avant la crise de l'énergie. Difficile alors de faire face, quand l'usine consomme autant de gaz qu'une ville comme Lille (Nord). Le redémarrage des fours est un bon signal, et le carnet de commandes commence déjà à se remplir.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.