Info franceinfo Emmanuel Macron présidera un Conseil de défense consacré à l'énergie vendredi matin

Les sujets abordés seront "l'approvisionnement en gaz et en électricité en vue de l’hiver", indique une source au sein de l'exécutif à franceinfo.

Article rédigé par
Hadrien Bect - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Emmanuel Macron assiste à un Conseil de défense, à l'Élysée, le 8 mars 2020. Photo d'illustration. (THIBAULT CAMUS / POOL / AFP)

Emmanuel Macron présidera dans la matinée du vendredi 2 septembre un Conseil de défense consacré à la crise de l'énergie, a appris franceinfo lundi 29 août de sources gouvernementales. À cette réunion seront notamment présents la Première ministre Elisabeth Borne, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire ou encore la ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher.

Les sujets abordés seront "l'approvisionnement en gaz et en électricité en vue de l’hiver", indique une source au sein de l'exécutif qui justifie l'activation de ce format : "Il s'agit des intérêts vitaux du pays et des Français."  L'objectif est de faire un point et si besoin prendre des décisions sur les capacités de production d'électricité face dixit un conseiller de l'exécutif "aux défaillances d'EDF", évoquer les approvisionnements en gaz en vue de l'hiver alors que la France doit se passer du gaz russe, et même si Emmanuel Macron assurait il y a quelques jours qu'il n'y aurait pas de problème. 

"Si l'hiver est rude, le risque de coupure est réel", assure un conseiller ministériel qui travaille sur ces sujets. Sauf qu'au sein de l'exécutif, l'impression générale est que le message n'est pas bien passé parmi les Français : "il y a un manque de gravité, y compris chez certains ministres", s'inquiète une source gouvernementale. L'idée est donc de montrer un gouvernement actif face au risque d'une crise aïgue, qui ne va pas baisser les bras dans cette bataille de l'énergie.

Un message envoyé aux Français

Elisabeth Borne qui lundi après-midi devant les patrons envisage le "rationnement" quand Emmanuel Macron lançait dans son interview du 14 juillet un appel à la "mobilisation générale". Le Conseil de défense, est donc en quelque sorte le parachèvement de cette volonté d'embarquer les Français, les inciter à changer leur comportement, à effectivement faire preuve de sobriété.

Les Conseils de défense et de sécurité nationale, réunions en format restreint autour du chef de l'Etat, sont habituellement consacrés à des sujets militaires. Avant les sujets énergétiques, Emmanuel Macron avait élargi l'activation de cette instance de façon inédite aux questions sanitaires durant la crise du Covid-19. Un outil de décision donc, mais aussi de communication, avec des conférences de presse régulières pour faire le point. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Crise énergétique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.