Energie : GRDF appelle les Français à réduire leur consommation de gaz "en baissant légèrement leur chauffage"

Le gestionnaire du réseau de distribution prévoit d'organiser des coupures de gaz chez ses plus gros clients professionnels en cas de rupture d'approvisionnement russe.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Face au pic de froid de ce début de mois d'avril 2022, le gestionnaire du réseau de transport d'électricité (RTE) a demandé aux particuliers comme aux entreprises de limiter leur consommation.  (MARCUS BRANDT / DPA / AFP)

Sortez les pulls et les bouillottes. "Il est important que l'ensemble des Français agissent dès maintenant [sur leur consommation de gaz] en baissant légèrement leur chauffage ou en préférant les douches aux bains", plaide Laurence Poirier-Dietz, directrice générale de GRDF dans Les Echos, mardi 29 mars. Le gestionnaire du réseau de distribution prévoit d'organiser des coupures de gaz chez les plus gros clients professionnels de GRDF dans l'éventualité d'une rupture d'approvisionnement russe liée à la guerre en Ukraine.

"Les flux gaziers en provenance de Russie continuent à arriver en France normalement à ce stade et la fin de la saison froide approche, explique la directrice générale de GRDF. Une vraie question se pose en revanche pour l'hiver prochain, en cas d' interruption totale ou partielle des importations de gaz russe. Nous nous préparons pour ce scénario, qui serait sans précédent." La responsable appelle le gouvernement "à favoriser l'essor du biogaz, qui pourrait assurer 20% de notre consommation en 2030", selon elle.

"Si tous les ménages réduisaient la température d'un degré – la moyenne est généralement autour de 20 ou 21 degrés – et baissaient le chauffage la nuit ou lorsqu'ils sont absents de chez eux, on pourrait économiser de 10 à 15 térawattheures de gaz au cours de la période hivernale. Cela correspond à une baisse de l'ordre de 10% de leur consommation", affirme Laurence Poirier-Dietz. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Energie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.