Crise énergétique : dans la Somme, une supérette menace de baisser le rideau

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Crise énergétique : dans la Somme, une supérette menace de baisser le rideau
FRANCE 3
Article rédigé par
France 3 Picardie, Z. Hamdane, C. Rousseau, I. Debraye - France 3
France Télévisions
À Bernaville, dans la Somme, la supérette du village est menacée de fermeture. Le commerce, vital pour les habitants, ne bénéficie d'aucune aide.

À Bernaville (Somme), commune de 1 090 habitants, l'unique supérette est menacée par une fermeture. La facture d'électricité a été multipliée par quatre en un an. Un collectif d'habitants s'est formé. "Il ne faut pas que ça ferme. C'est la mort du village. Il y a beaucoup de personnes âgées à Bernaville. Pour aller faire ses courses, il faut faire 30 km", commente Ariana Buffet, membre du collectif. Le commerce propose une grande partie des services, comme le pain, la boucherie, la presse, l'essence ou les colis.

Pas éligible au bouclier tarifaire

"Quand un magasin tourne bien et qu'il est obligé de fermer parce qu'on paye trop d'électricité, ça me révolte un petit peu", commente un client. La responsable pense sérieusement à baisser le rideau. Huit salariés pourraient perdre leur emploi. Avec plus de deux millions de chiffre d'affaires, elle n'est pas éligible au bouclier tarifaire. La commerçante demande à EDF de proposer un tarif plus acceptable, sa facture étant passée de 4 000 à 16 000 euros par mois. Le sénateur (LR) de la Somme demande également à l'État de réguler le marché. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.