En 40 ans, la consommation de vin des Français a été divisée par deux

Les Français boivent moins de vin, mais le choisissent mieux qu'avant.

FRANCE 2

Bordeaux, bourgogne, côte-du-rhône... le vin est très largement apprécié dans l'Hexagone, mais nous ne buvons plus du tout comme dans les années 1960. À l'époque, le vin accompagnait quasiment tous les repas. Les médecins eux-mêmes le recommandaient, sans beaucoup de modération.

Peu de connaisseurs

La consommation de vin par habitant était en 1975 de 104 litres par an, contre 42,7 litres par an en 2013. La consommation a diminué, mais on compte plus de consommateurs, de façon plutôt occasionnelle. Aujourd'hui, le vin ne se boit plus vraiment par habitude, mais plutôt par plaisir.

Les Français ne sont pas pour autant des connaisseurs. Seuls 35% d'entre eux savent ce que sont les cépages, c'est-à-dire les différentes variétés de raisin qui composent le vin. Il faut dire qu'en France, on met traditionnellement en avant le terroir d'origine du vin, sa région, et non son cépage.

Le JT
Les autres sujets du JT