Vivarte : l'ex-PDG aurait touché un parachute doré

Selon Le Parisien du 9 avril, l'ex-PDG de Vivarte aurait touché un parachute doré de plus de trois millions d'euros. Une révélation qui fait scandale. Les détails de France 3.

FRANCE 3

L'ex-PDG de Vivarte a-t-il touché un parachute doré de plus de trois millions d'euros ? C'est ce que décrit un document publié dans Le Parisien, jeudi 9 avril. Les détails y sont inscrits: un bonus d'un million d'euros, une indemnité d'un million d'euros et un solde de tout compte d'1,75 million d'euros. La révélation fait scandale alors que le groupe vient d'annoncer la suppression de 1600 postes notamment à la Halle aux vêtements.
"C'est choquant, a réagi le ministre Emmanuel Macron. L'économie de marché dans laquelle nous vivons est devenue incompréhensible".

Marc Lelandais dément

Mais le patron, Marc Lelandais dément cette information dans un communiqué publié ce mercredi. "Le document présenté est erroné et ne correspond pas à mes indemnités de départ", explique-t-il. Le PDG indique avoir quitté le groupe suite à de fortes divergences "sur la rémunération excessive du conseil d'administration" entre autres.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le siège du groupe Vivarte, dans le 19e arrondissement, à Paris, le 7 avril 2015. 
Le siège du groupe Vivarte, dans le 19e arrondissement, à Paris, le 7 avril 2015.  (MARC DANA / FRANCE 3)