Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo L’Angle éco. Parés pour l’emploi

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 6 min.
L'Angle éco. Parés pour l'emploi (La cravate solidaire)
VALENTINE PASQUESOONE/ L'ANGLE ÉCO
Article rédigé par
Valentine Pasquesoone - franceinfo
France Télévisions

A Paris, des bénévoles collectent des tenues professionnelles auprès d’entreprises et de particuliers. L’objectif ? Offrir ces costumes et tailleurs à des demandeurs d’emploi, et les aider à mieux préparer un entretien d’embauche. Pour Francetv info, "L'Angle éco" a rendu visite à La Cravate solidaire.

C’est un local comme beaucoup d’autres, dans le XIIIe arrondissement de Paris. Pourtant, des centaines de costumes, de tailleurs et de chaussures sont cachés quelques mètres plus bas, dans un immense sous-sol. Une mine de tenues professionnelles, pour redonner confiance “à un public qui l’a potentiellement perdu” : les demandeurs d’emploi. Depuis 2012, La Cravate solidaire lutte à sa manière contre les discriminations à l’embauche sur des critères d’apparence.

L'habit fait parfois le moine

Trois fois par semaine, l’association regroupe des professionnels de l’image et des ressources humaines pour une séance de “coaching” de plusieurs heures. Les demandeurs d’emploi accueillis sont des jeunes ou des seniors, des femmes ou des hommes. Tous peinent à retrouver le chemin de l’emploi. Or, enfiler un costume peut redonner confiance en soi et augmenter ses chances de décrocher un travail. La réalité est là : un chômeur sur dix a déjà été jugé sur son apparence physique, qui est l’un des premiers facteurs de discrimination à l’embauche en France.

Pour éviter d’être seulement un vestiaire, La Cravate solidaire s’engage aussi à préparer ces demandeurs d’emploi à l’épreuve de l’entretien. Certains n’en ont jamais passé. Quels codes adopter ? Comment bien répondre aux questions des recruteurs ? Ici, les bénévoles font passer les entretiens en costume. Ils le savent, la cravate donne confiance.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.