Cet article date de plus de trois ans.

Réforme du Code du travail : une mobilisation plus faible, mais toujours motivée

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Réforme du Code du travail : une mobilisation plus faible, mais toujours motivée
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Jeudi 21 septembre marquait la seconde journée de mobilisation contre la réforme du Code du travail. Des manifestations ont eu lieu un peu partout en France à l'appel du syndicat CGT.

La mobilisation contre la réforme du Code du travail commencerait-elle à faiblir ? Plusieurs manifestations aux quatre coins de l'Hexagone étaient organisées ce jeudi 21 septembre, et selon la police, 132 000 personnes ont défilé, soit deux fois moins que la semaine dernière. Mais si le nombre diminue, la détermination reste la même. "Ces ordonnances, c'est vraiment la précarité assurée pour une grande majorité des salariés", déplore une manifestante. À Paris, 16 000 personnes ont défilé jeudi après-midi, selon la police.

Démocratie politique vs démocratie sociale

Le syndicat CGT maintient donc sa fronde contre le gouvernement. "La démocratie, elle se fait partout, a affirmé Philippe Martinez, secrétaire général du syndicat. La démocratie politique passe par les urnes, mais la démocratie sociale passe aussi très souvent par des arrêts de travail, par des mobilisations." Les hommes politiques étaient également présents. "On ne peut pas imposer de force à un grand peuple quelque chose dont il ne veut pas", a ainsi tonné Jean-Luc Mélenchon.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.