Réforme du Code du travail : Macron pourrait perdre des plumes dans son bras de fer

Emmanuel Macron a accepté le bras de fer avec les syndicats et s'en est pris lundi 11 septembre à ceux qui s'opposent à sa réforme du Code du travail.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Face aux syndicats divisés, Emmanuel Macron s'est peut-être trop vite rassuré, explique le journaliste de France 2 Arnaud Boutet. Certes, FO et la CFDT ne manifesteront pas contre la réforme du Code du travail. Le chef de l'État s'est montré convaincant vis-à-vis des PME. Mais comment prévoir une mobilisation sociale qui pourrait être le début d'une grosse colère qui pourrait durer plusieurs semaines ?

Macron met de l'huile sur le feu

Emmanuel Macron, en chute dans les sondages, persiste et signe. Lundi, il a envoyé un message de fermeté en affirmant que les fainéants étaient "ceux qui pensent qu'on ne doit rien changer ni en France ni en Europe". Mais en attendant, le président, avec ses petites phrases, met de l'huile sur le feu et va sans doute lors des prochaines manifestations devoir aussi éteindre un début d'incendie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le début de la manifestation contre la réforme du Code du travail à Reims (Marne), le 12 septembre 2017.
Le début de la manifestation contre la réforme du Code du travail à Reims (Marne), le 12 septembre 2017. (FRANCE 3 CHAMPAGNE-ARDENNES)