Cet article date de plus de trois ans.

Manifestation contre la réforme du Code du travail : "On sera largement au-dessus des 10 000 personnes" à Paris, selon la CGT

Publié
Article rédigé par
Radio France

Selon Fabrice Angéi, secrétaire confédéral de la CGT, la moblisation contre la réforme du code du travail "sera largement au-dessus des 10 000 personnes annoncées par le ministère de l'Intérieur".

Emmanuel Macron fait face, mardi 12 septembre, à la première mobilisation sociale de son quinquennat avec l'appel à des grèves partout en France lancé par des syndicats. Ils dénoncent la réforme du code du travail comme une "régression sociale". Fabrice Angéi, secrétaire confédéral de la CGT, a annoncé mardi matin sur franceinfo, la tenue de 200 manifestations dans tout le pays.

>> A suivre : la mobilisation contre la réforme du code du travail 

"4 000 appels à la grève ont été lancés"

En revanche, impossible pour lui de donner un ordre d'idée sur le nombre de manifestants, "nous ne sommes pas comme les ordonnances. On n’a pas un plancher et un plafond. 4 000 appels à la grève ont été lancés et des millions de tracts ont été distribués", explique Fabrice Angéi. Néanmoins, le secrétaire confédéral de la CGT a une certitude : la mobilisation parisienne sera plus importante qu'annoncé par les services de police. "On sera largement au-dessus des 10 000 personnes annoncées par le ministère de l'Intérieur".

Fabrice Angéi est également revenu sur les propos du président de la République. Emmanuel Macron expliquait la semaine dernière qu'il ne céderait rien notamment aux "fainéants". Des paroles "indignes" d'un président de la République qui doit "rassembler les citoyens et pas diviser les salariés" selon le secrétaire confédéral de la CGT.

A Paris, les manifestants ont rendez-vous à 14h00 place de la Bastille pour se diriger ensuite vers la place d'Italie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Réforme du Code du travail

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.