France insoumise : Marine Le Pen pointe les incohérences

"On partage avec Jean-Luc Mélenchon la même opposition à la loi Travail" : c’est ce qu’a déclaré ce samedi 23 septembre Marine Le Pen en déplacement à Toulouse (Haute-Garonne) tout en marquant sa différence avec la France insoumise.

Voir la vidéo
France 3

Absente du débat sur les ordonnances réformant le Code du travail, Marine Le Pen préfère souligner les incohérences du leader de la France insoumise ce 23 septembre. "Nous sommes cohérents. Nous n’avons pas appelé à voter pour monsieur Macron. L’ensemble de ceux qui sont autour de monsieur Mélenchon, syndicats compris, ont appelé à voter pour monsieur Macron", rappelle la présidente du Front national en déplacement à Toulouse (Haute-Garonne).

"Le bal des cocus"

Et Marine Le Pen d’ajouter : "Ils savaient pertinemment qu’en appelant à voter pour lui, il donnait un blanc-seing à Emmanuel Macron pour effectuer cette casse sociale, comme ils disent, par ordonnances. Ils peuvent difficilement venir aujourd’hui s’en plaindre sauf à organiser le bal des cocus."

Le JT
Les autres sujets du JT
Marine Le Pen, présidente du Front national, à Bruguières (Haute-Garonne), le 23 septembre 2017.
Marine Le Pen, présidente du Front national, à Bruguières (Haute-Garonne), le 23 septembre 2017. (ERIC CABANIS / AFP)