Emploi : changer de métier à 50 ans

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min
Emploi : à 50 ans, ils changent de métier
Article rédigé par France 2 - M. Bouvier, V. Ghiri, L. Dulois
France Télévisions
France 2
En France, sept seniors sur dix pensent à changer de carrière. Rencontre avec deux femmes qui, à la cinquantaine, ont sauté le pas.

En 2020, Carole Boulay décide de changer de métier. À 49 ans, elle ouvre un food-truck pour vendre des galettes dans sa ville du Mans (Sarthe). Quand elle quitte le cabinet d’avocat dans lequel elle travaille depuis plus de 20 ans, la responsable administrative laisse derrière elle la vie de bureau pour passer derrière les fourneaux, avec une envie d’aller vers les autres. "C’est un plaisir. Là, je suis à l’extérieur. Je vois du monde passer. Il y a le contact qui est hyper important", se réjouit Carole Boulay.

"Elle était faite pour ça"

Aujourd’hui, ses clients sont fidèles et pas vraiment surpris par cette reconversion. "Ses galettes sont excellentes. Elle était faite pour ça", assure une cliente. Pour faire ce qu’elle aime, Carole Boulay a dû faire des sacrifices, comme son salaire. Chaque mois, la mère de famille gagne environ 1 500 euros net, deux fois moins qu’auparavant. Toutefois, Carole Boulay ne souhaite pas s’arrêter là. À 52 ans, elle espère mettre son food-truck de côté pour ouvrir sa crêperie. Changer de carrière à 50 ans, de plus en plus de seniors y pensent. À 53 ans, Diane de Wailly est ainsi de retour sur les bancs de l'école pour devenir ébéniste. Un métier manuel bien loin de sa vie d'avant de psychologue. En France, sept seniors sur dix pensent à changer de carrière.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.