Covid-19 : une prime de 100 euros pour les infirmiers en soins critiques

Publié Mis à jour
Covid-19 : une prime de 100 euros pour les infirmiers en soins critiques
Article rédigé par
C.Barraux, P-J.Perrin, A.Didier, S.SOubane, S.Lerch - France 2
France Télévisions

Le gouvernement a annoncé mardi 28 décembre une revalorisation salariale de 100 euros des 24 000 infirmiers en soins critiques. Un geste insuffisant pour certains.

Le service de réanimation de l'hôpital de la Timone à Marseille (Bouches-du-Rhône) est de nouveau pratiquement rempli. Martin Riovallan, infirmier, n'a pas soufflé ces deux dernières années mais se sent un peu plus revalorisé depuis l'annonce du gouvernement de l'instauration d'une prime de 100 euros. "C'est toujours ça de pris sur le salaire", indique sa collègue, Charlène Carvin. Cette prime de 100 euros net sera versée chaque mois aux 24 000 infirmiers en soins critiques. Le montant de l'augmentation est bien loin de ce qu'espéraient les syndicats. "Ça reste une prime, qui n'est pas comptabilisée pour la retraite, pour les arrêts maladies", martèle Carole Crescenzo, syndicaliste à la CGT.

Un budget de 54 millions d'euro annuels

Autre point de crispation : le personnel éligible. Dans le service de soins critiques du centre hospitalier de Nancy (Meurthe-et-Moselle), le personnel regrette que les aides-soignantes ne soient pas concernées par cette aide. Le gouvernement assure que cette prime sera permanente et, prévoit pour la verser, une enveloppe de 54 millions d'euros par an.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.