Politique de la ville : le retour des emplois francs

Disparu il y a quelques années, le dispositif des emplois francs fait son retour. Il permet aux entreprises qui embauchent dans des quartiers prioritaires de toucher une prime pouvant aller jusqu'à 15 000 euros.

Voir la vidéo
France 2

Elle est l'une des toutes premières à bénéficier du nouveau dispositif des emplois francs. Daisy vit à La Courneuve (Seine-Saint-Denis) en région parisienne, une zone prioritaire, et vient d'être embauchée dans une association en CDD. Comme elle, tous les demandeurs d'emploi pourront bénéficier de ce dispositif à condition d'habiter l'un des 194 quartiers prioritaires qui le testent. Les entreprises qui recrutent toucheront une prime : 15 000 euros sur trois ans pour un CDI et 5 000 euros sur deux ans pour un CDD de plus de six mois.

Un objectif de 30 000 emplois

Édouard Nobilet, patron d'une PME de 11 salariés, a décidé de profiter de ce dispositif. Si cette prime n'a pas été décisive dans son choix d'embauche, elle est un coup de pouce pour son entreprise. "Ce n'est pas moteur et il ne faut pas que ça le soit, mais c'est compliqué dans tous les secteurs d'activité. Quand on a la possibilité d'avoir quelque chose en plus, il ne faut pas refuser", affirme-t-il. Un dispositif d'emplois francs avait déjà été lancé sous François Hollande. Mais avec des critères restrictifs, le succès avait été limité. Cette fois, le gouvernement espère la création de 30 000 emplois

Le JT
Les autres sujets du JT
Deux entrepreneurs se serrant la main.
Deux entrepreneurs se serrant la main. (ERIC AUDRAS / MAXPPP)