VIDEO. Les salariés de Florange ne baissent pas les bras

Malgré l'annonce de la fermeture de leur site, ils ont entamé lundi une semaine d'actions coup de poing.

Stéphanie Lafuente et Jean-Pierre Pasteur - France 2

FLORANGE - Les salariés d'ArcelorMittal de Florange (Moselle) ne se laissent pas abattre, malgré l'annonce de la fermeture de leur site, lundi 1er octobre. Ils ont entamé le jour-même une semaine d'actions coup de poing, mêlées de colère et de résignation.

"C'est le début de la fin", estime un salarié. Pour un autre, "on est KO, on est mort. On a bataillé pendant quatorze mois pour en arriver là...". Un responsable CGT est allé solliciter le soutien des salariés administratifs car les ouvriers espèrent un sursaut de mobilisation pour cet ultime combat.

Edouard Martin, responsable CFDT du site ArcelorMittal de Florange (Moselle), le 1er octobre 2012.
Edouard Martin, responsable CFDT du site ArcelorMittal de Florange (Moselle), le 1er octobre 2012. (JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)