Cet article date de plus de huit ans.

Florange : les péripéties de la stèle des promesses de Hollande

Mise aux enchères sur eBay, elle a été retirée par erreur de la vente. Le syndicat FO hésite entre remettre la stèle en vente sur un autre support ou relancer la vente sur le site internet.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
La stèle évoquant la "trahison" de François Hollande à Florange (Moselle), le 24 avril 2013 à Hayange.  (JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)

"Ici reposent les promesses de changement de F. Hollande faites aux ouvriers et leurs familles à Florange." C'est le message qu'on peut lire sur la plaque évoquant la "trahison" du président François Hollande à Florange (Moselle). FO ArcelorMittal avait fait fabriquer cette plaque en marbre fin avril. La stèle avait aussitôt été retirée par la mairie de Hayange, commune voisine de Florange où sont situés les hauts-fourneaux d'ArcelorMittal, mis à l'arrêt fin avril après vingt mois de lutte sociale et de polémiques. Elle a ensuite été mise aux enchères sur eBay, avant d'être retirée par "erreur", mercredi 28 août.

Francetv info revient sur le sort de cette stèle des "promesses non tenues" de François Hollande.

1La stèle est mise en vente sur eBay

Les syndicalistes de Force Ouvrière d'Arcelor Mittal annoncent la mise en vente aux enchères de la plaque de marbre le 19 août. "Puisque personne ne voulait qu'on l'installe quelque part, on s'est dit qu'il valait mieux la vendre pour qu'elle serve à quelque chose d'utile. On a décidé de la vendre sur eBay et de reverser l'argent aux Restos du Cœur", déclare alors Walter Broccoli, de FO Arcelor Mittal.

Mercredi matin, "encore à 9 heures, la vente était tout à fait normale", avec un prix d'enchères s'élevant à 5 100 euros et une fin des enchères prévue vendredi, a raconté Walter Broccoli.

2Jugée "non conforme" par eBay, l'annonce disparaît

Dans la matinée, l'annonce devient subitement introuvable. Dans un courriel, eBay explique qu'elle est "non conforme". "Les annonces qui ne proposent la vente d'aucun objet ne sont pas autorisées", dit cet e-mail adressé au vendeur. Persuadé que c'est le gouvernement qui a "tout fait" pour empêcher la vente, Walter Broccoli, de FO, se dit "écœuré".

3eBay s'excuse et invoque une "erreur humaine"

Mais quelques heures plus tard, la société de vente en ligne revient sur ses déclarations. "Dans la continuité de nos échanges avec le vendeur et après enquête auprès de nos services, l'erreur humaine d'un agent du service client d'eBay est à l'origine du retrait de l'annonce", explique eBay France dans un communiqué.

Le site internet propose de remettre l'annonce en ligne. Il présente ses "excuses au vendeur et à tous ceux qui ont pu être affectés par les conséquences du retrait de l'annonce", s'engage par ailleurs à faire une dotation aux Restos du Cœur.

4FO hésite à remettre la stèle en vente

"On nous a fait une belle farce", commente ensuite le syndicaliste Walter Broccoli. "S'ils reconnaissent leur erreur, c'est déjà pas mal", ajoute-t-il. Pour le moment, FO hésite entre remettre la stèle en vente sur un autre support ou relancer la vente sur eBay. Le syndicat redoute notamment que les enchères ne doivent repartir à un euro, le prix de départ.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Florange

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.