Cet article date de plus de huit ans.

Florange : deux syndicats veulent attaquer Mittal pour préjudice moral

Selon Europe 1, Force ouvrière et la CGT s'apprêtent à déposer plainte au pénal contre l'aciériste indien. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un employé de l'usine ArcelorMittal de Florange (Moselle), le 16 avril 2013. (JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)

Ce sera sans Edouard Martin, le bouillonnant leader CFDT et chef de file de l'action syndicale à l'usine Florange d'ArcerlorMittal ces derniers mois. Mais FO et la CGT s'apprêtent à porter plainte pour préjudice moral contre le géant de l'acier indien, selon les informations d'Europe 1, mardi 23 avril.

Après la fermeture des hauts-fourneaux, "trois cabinets ont été contactés, dont l’un des poids lourds parisiens sur ces questions, pour mener le combat judiciaire des syndicats face à Lakshmi Mittal", explique la radio. Les deux syndicats cherchent à obtenir les plus d’indemnités possibles pour les salariés du site. Et accusent la CFDT, d'abord en pointe sur le combat, d'être "rentrée dans le rang"

Furieux contre François Hollande, les salariés comptent lui ériger une pierre tombale sur le même modèle que celle enterrant les promesses de Nicolas Sarkozy à Gandrange, le site voisin. 

Des salariés de Gandrange érigent une stèle en mémoire des promesses de Nicolas Sarkozy, un an après sa visite sur le site, en 2009. (JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Florange

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.